Claire Rebourg, Ingénieur en éco-conception et analyse de cycle de vie.

"J'accompagne les entreprises, quel que soit leur secteur, au déploiement de l'éco-conception dans leur activité, c'est à dire à l'intégration des impacts environnementaux dans leur processus de développement de produits et de services.
Mon métier a plusieurs facettes : entretiens avec les parties prenantes de l'entreprise, animation d'ateliers d'idéation, évaluation environnementale par des ACV (analyse de cycle de vie), élaboration de pistes d'éco-conception..."

Fonction actuelle

Conseil, Ingénierie et études

Fonction avant transition

Ingénierie et études

Secteur actuel

Accompagnement, conseil et services aux entreprises

Secteur avant transition

Transports et mobilité

Statut

Salarié.e

Type de structure

TPE / start-up

Mots clés

ACV, Conseil aux entreprises, Modélisation, Eco-conception,

Lien

Ton métier

En quoi ton travail s’inscrit-il dans les luttes écologiques et sociales ? A quels enjeux et de quelle manière te permet-il de contribuer ?

Mon travail contribue à la transition écologique en accompagnant les entreprises à intégrer des critères environnementaux dans leur processus de choix de conception et en les aidant à identifier de nouvelles solutions avec une meilleure performance environnementale.

Par les analyses environnementales multi-critères (différents enjeux écologiques sont pris en compte), je peux apporter ces conseils aux entreprises.

Pourquoi l’avoir choisi ?

Tout d’abord pour l’impact positif que peut apporter cette activité, pour les valeurs portées par mon entreprise et parce que j’aime le côté technique de comprendre, modéliser, analyser et interpréter des données dans les évaluations environnementales.

Quelles qualités et compétences sont indispensables pour exercer ton métier au quotidien ?

Je dirais qu’il faut des compétences de modélisation, d’analyse, d’animation, de la créativité et de la rigueur.

Aujourd’hui, qu’est ce qui te plait le plus dans ton métier ?

Travailler avec des personnes partageant mes valeurs et oeuvrant pour s’orienter vers un meilleur cap.

A contrario, quels aspects apprécies-tu moins ou sont plus difficiles ?

Pour réaliser les analyses, il faut obtenir des données des clients et de leurs fournisseurs, la collecte peut être fastidieuse, les efforts de modélisation importants pour compenser pour des résultats moins fiables.

Quelles sont les idées reçues sur ce métier ?

On me demande souvent si je ne travaille pas qu’exclusivement dans le BTP mais ce métier touche tous les secteurs.

A ton avis, comment va évoluer ton métier dans les années qui viennent ?

Mon entreprise a de plus en plus d’activité, je pense que la tendance va s’intensifier avec la prise de conscience collective. L’éco-conception doit se placer dans la stratégie des entreprises.

Je pense aussi que les méthodes d’évaluation environnementale vont évoluer pour être plus précises avec des données plus fiables ce qui facilitera leur mise en pratique.

Ton parcours

Quel a été le déclic pour ta reconversion ? Raconte-nous ton parcours

Après mon diplôme d’ingénieur à l’Ecole Centrale Paris, j’ai travaillé 4 ans en tant qu’ingénieur aéronautique au bureau d’étude de Dassault Aviation.

C’est une vidéo de Jean-Marc Jancovici qui m’a intriguée fin 2019 et tout une prise de conscience a suivi. Je ne me sentais déjà pas à ma place dans mon activité précédente mais je ne savais pas quelle direction prendre. Cette prise de conscience écologique a guidé ma reconversion qui a pris plusieurs mois et m’a demandé beaucoup d’énergie.

Au lieu de partir voyager, comme initialement prévu au mois de mars 2020, le confinement m’a permis de prendre le temps de réfléchir et de chercher ma voie. Cette introspection m’a amené jusqu’à mon nouveau métier chez Gingko 21

Y a t’il selon toi des formations indispensables pour faire ton métier ?

La plupart de mes collègues sont ingénieurs comme moi mais pas que : l’un d’eux vient d’une formation de designer. N’ayant pas repris les études pour cette reconversion dans un secteur où je n’avais aucune expérience, mon discours ne paraissait pas toujours très légitime et certaines personnes se sont montrées très décourageantes.

Mais rien n’est impossible 🙂

Toi

Quelles sont les valeurs les plus importantes pour toi ?

Le respect de notre environnement et de tout être vivant, ce qui englobe les valeurs d’égalité et de liberté.

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite se lancer dans ce métier ou, plus généralement, se reconvertir ?

Entoure toi des personnes qui partagent tes valeurs et passe à l’action, tout en restant patient sur les résultats.


Merci, Claire !

Et aussi…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code