Ambre, Coordinatrice de filière de gestion circulaire des excrétas

J'ai co-fondé et coordonne La Fumainerie, une association de promotion et de développement de filières de gestion citoyenne et circulaire des excrétas humains bruts en contexte urbain.

Fonction

Direction / Gestion

Secteur

Gestion des déchets et recyclage, Gestion des ressources naturelles, Architecture, habitat et bâtiment, Transports et mobilité

Statut

Salarié.e

Type de structure

Association loi 1901

Mots clés

Excrétas, Pollution de l'eau, Protection des milieux marins, Economie circulaire

Lien

https://www.linkedin.com/in/ambre-diazabakana-6a5a8458/

Ton métier

En quoi ton travail s’inscrit-il dans les luttes écologiques et sociales ? A quels enjeux et de quelle manière te permet-il de contribuer ?

Promouvoir des solutions d’extraction à la source des excrétas sans eau et déconnectée du tout-à-l’égout (toilettes sèches et urinoirs secs) permet de réduire la consommation d’eau potable et la pollution des milieux aquatiques par les nutriments et micropolluants non captés par les stations d’épuration.

Quelles qualités et compétences sont indispensables dans ton travail au quotidien, tant techniques qu’humaines (relationnel, créativité, pédagogie…) ?

Relationnel, créativité, pédagogie, réactivité, flexibilité

Aujourd’hui, qu’est ce qui te plait le plus dans ton travail et ces différentes activités ?

Les jeux d’acteurs, négociations avec les acteurs publics et privés et l’accompagnement au changement des pratiques

A contrario, quels aspects apprécies-tu moins ou sont plus difficiles ?

La communication/gestion des réseaux sociaux, la comptabilité

Qu’est-ce qui t’a poussé.e à faire ces choix professionnels ?

Pour la résilience de nos réseaux d’assainissement urbain, des systèmes alternatifs au système conventionnel doivent être développés mais demain, il existera un cadre réglementaire qui permettra aux collectivités locales de renforcer leur compétence sur le sujet de la gestion circulaire des excrétas.

Ton engagement bénévole

Décris-nous en quelques mots en quoi consiste ton engagement associatif/bénévole

Face la précarité des personnes à la rue, j’ai souhaité m’investir dans une association qui organise des maraudes de soin et oriente les personnes sans domicile fixe vers des centres en capacité de les accompagner.

Pourquoi avoir choisi de t’engager de la sorte ? 

J’avais besoin de participer à des actions dont je pouvais voir l’impact direct, me sentir utile

Ton parcours

Raconte-nous un peu plus en détails ton parcours…

Je suis ingénieure agronome spécialisée en économie de l’environnement avec une forte appétence pour la gestion des pêches, la protection des milieux marins et territoires naturels littoraux.

Apres une expérience en conseil sur la gestion des ressources naturelles en haute mer puis en collectivités sur la gestion du littoral néo-aquitain j’ai souhaité remonter à la source des pollutions de ces habitats qui me sont cher en plongeant au cœur de nos toilettes, source de pollution pour les milieux aquatiques et marins.

Y a t’il selon toi des formations indispensables pour faire ton métier ?

Des formations généralistes en environnement, agronomie, gestion des ressources naturelles et sciences politiques peuvent apporter une base intéressante pour porter des projets comme le notre

Toi

Quelles sont les valeurs les plus importantes pour toi ?

L’équité, la justice, l’ouverture d’esprit, le partage, le respect

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite se lancer dans ce métier ou, plus généralement, se reconvertir ?

Sois curieux et penses collectif


Merci, Ambre !

Et aussi…

Pascal Lenormand, Designer Énergétique

Pascal Lenormand, Designer Énergétique

Le travail d’un designer énergétique est de “résoudre des problèmes énergétiques” : dysfonctionnement énergétiques dans les bâtiments, utilisations plus intelligentes de l’énergie…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code