Sarah Manciot, Coordinatrice et animatrice transition écologique sociale et solidaire

Je travaille à accompagner les initiatives citoyennes sur le territoire, à participer à la mise en place de projets concrets avec d'autres assos et des collectivités territoriales pour la transition environnementale sans laisser personne de côté.

Fonction

Gestion de Projet, Installation, Maintenance et Réparation

Secteur

Education, Formation et Sensibilisation

Statut

Salarié.e

Type de structure

Association

Mots clés

Centre social, Sensibilisation, Pédagogie, Accompagnement, Coordination de Projets

Lien

https://www.linkedin.com/in/sarah-manciot-67712a124

Ton métier

En quoi ton travail s’inscrit-il dans les luttes écologiques et sociales ? A quels enjeux et de quelle manière te permet-il de contribuer ?

Je travaille pour un centre social spécifiquement sur les questions liées à la transition écologique sociale et solidaire.

Au quotidien, ça se traduit par de la coordination de projets autour des mobilités, de l’alimentation, de la consommation et des changements de comportements, d’éducation…

En fonction, des projets et de leur initiateur, mon rôle n’est pas le même. L’objectif est d’accompagner et non de faire à la place de, afin d’assurer la pérennité du projet et atteindre une autogestion

Quelles qualités et compétences sont indispensables dans ton travail au quotidien, tant techniques qu’humaines (relationnel, créativité, pédagogie…) ?
  • De bonnes capacités relationnelles et surtout d’écoute pour accueillir le public et surtout répondre aux besoins
  • Des capacités de gestion multi-projets afin de pouvoir travailler sur des projets différents au cours d’une même journée et donc une bonne organisation
  • Des qualités rédactionnelles pour répondre aux appels à projets et rédiger des mails aux partenaires. Une aisance orale pour animer les ateliers et réunions
  • De bonnes connaissances sur les différents sujets traités pour être au cœur du sujet. Avoir la soif d’apprendre et de se former
Aujourd’hui, qu’est ce qui te plait le plus dans ton travail et ces différentes activités ?

La polyvalence des projets et le sens pour les autres, pour l’environnement et pour moi. J’aime beaucoup apprendre et je n’aime pas la monotonie

A contrario, quels aspects apprécies-tu moins ou sont plus difficiles ?

Ahah je dirais la polyvalence également. Il est parfois dur de devoir gérer 36 projets en même temps lorsque chacun comporte des tâches urgentes.

Ton engagement bénévole

Décris-nous en quelques mots en quoi consiste ton engagement associatif/bénévole

J’ai beaucoup diminué mon engagement associatif ces derniers mois puisque mon travail me prend beaucoup de temps.

Toutefois, je suis encore un peu engagée au Shift Project sur le projet Shift your job et de temps à autre je remonte sur Paris pour les marches Climat et je me porte bénévole soit pour l’encadrement soit pour la visibilité auprès d’Alternatiba Paris.

Pourquoi avoir choisi de t’engager de la sorte ? 

J’aime beaucoup rencontrer de nouvelles personnes avec des valeurs similaires aux miennes et surtout trouver du sens à ce que je fais.

L’engagement bénévole me permet de retrouver les deux.

Ton parcours

Raconte-nous un peu plus en détails ton parcours…

Alors niveau reconversion, je n’ai jamais exercé le job correspondant à la formation que j’ai suivi initialement.

De base je suis ingénieure systèmes d’information.

Pendant mon cursus, je me suis rendue compte que ça n’avait pas de sens de vouloir optimiser les processus et donc souvent de numériser ou d’apporter une énième mise à jour.

J’ai fait 2 stages de 6 mois dans ce domaine et ça m’a convaincue que ce n’était pas fait pour moi. Je suis plus terrain, rester derrière un ordi 7h par jour n’était clairement plus possible. Et pour quoi? Quel sens?

Lors de ma dernière année, j ai décidé de faire une césure de 6 mois et en revenant j’ai fait 6 mois de double diplôme dans la même école mais en environnement et développement durable. C’est là que j’ai commencé à bifurquer.

Y a t’il selon toi des formations indispensables pour faire ton métier ?

La meilleure formation, c’est l’action. Pour moi ça a été de m’engager dans des associations et d’y avoir pas mal de responsabilités.

J’y ai appris la gestion de projet, la communication, la recherche de partenariats, la gestion de budget, la rédaction de dossiers de subventions, la présentation de projet, l’animation de réunion et beaucoup d’autres choses. C’était très enrichissant

Toi

Quelles sont les valeurs les plus importantes pour toi ?

La générosité, l’altruisme et l’honnêteté

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite se lancer dans ce métier ou, plus généralement, se reconvertir ?

De bien s’entourer et de croire en soi !

Petit clin d’œil à tous mes ami(e)s qui m’ont soutenue et qui ont cru en moi. Je ne les remercierai jamais assez.


Merci, Sarah !

Et aussi…

Pascal Lenormand, Designer Énergétique

Pascal Lenormand, Designer Énergétique

Le travail d’un designer énergétique est de “résoudre des problèmes énergétiques” : dysfonctionnement énergétiques dans les bâtiments, utilisations plus intelligentes de l’énergie…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code