Tom Nico, Consultant Énergie-Climat

"J'accompagne des acteurs privés et publics dans leur transition environnementale, et plus particulièrement dans la décarbonation de leurs activités, chez I Care & Consult.
Concrètement, je calcule leur impact, définis des plans d'actions et trajectoires de réduction et les aide à définir des stratégies à moyen et long-terme. Je travaille aussi sur des scénarios prospectifs de décarbonation, afin d'étudier les moyens d'atteindre les objectifs de l'Accord de Paris."

Fonction

Conseil

Secteur

Accompagnement, conseil et services aux entreprises, Energies

Statut

Salarié.e

Type de structure

PME

Mots clés

Ingénieur, Conseil, Acteurs privés et publics, Décarbonation, Études prospectives, Transition énergétique

Lien

https://www.linkedin.com/in/tom-nico/

Ton métier

En quoi ton travail s’inscrit-il dans les luttes écologiques et sociales ? A quels enjeux et de quelle manière te permet-il de contribuer ?

Mon travail traite l’ensemble des enjeux environnementaux, avec une approche “multi-critères” (climat, biodiversité, ressources, qualité de l’air…).

On s’intéresse aussi aux enjeux socio-économiques pour que la transition environnementale puisse être acceptable socialement.

Pourquoi l’avoir choisi ?

Pour l’intérêt des missions qui, à mon sens, permettent d’avoir de l’impact ! Aussi, pour l’aspect “multi-critères” et la combinaison privé/public. Enfin, pour l’excellente ambiance au sein de l’entreprise.

Aujourd’hui, qu’est ce qui te plait le plus dans ton métier ?

Les sujets abordés, toujours plus passionnants (et d’actualité) !

A contrario, quels aspects apprécies-tu moins ou sont plus difficiles ?

Les métiers du conseil sont parfois exigeants (rythme de travail notamment) mais c’est aussi ce qui permet de progresser rapidement.
Par ailleurs, nous ne sommes qu’un “maillon de la chaîne de valeur”, donc certaines décisions finales ne dépendent pas de nous mais de l’organisation que nous accompagnons. On ne peut jamais voir la certitude que ce que nous proposons est effectivement appliqué (sauf quand on fait de l’accompagnement à moyen-terme).

Quelles sont les idées reçues sur ce métier ?

Toujours à faire du PowerPoint ! (ce qui est en partie vrai, mais pas que, il y aussi beaucoup de travail de modélisation et de nombreux rapports à rédiger…)

A ton avis, comment va évoluer ton métier dans les années qui viennent ?

La demande risque être de plus en plus forte. C’était auparavant un métier de niche, ça risque de l’être de moins en moins…

Ton parcours

Raconte-nous ton parcours

J’ai fait une école d’ingénieurs en énergie et environnement (Grenoble INP – Ense3) et un double-diplôme à l’Université Grenoble-Alpes en Economie de l’Energie et Développement Durable. Auparavant, j’ai fait une prépa PTSI-PT. J’ai ensuite rejoint I Care & Consult.

Y a t’il selon toi des formations indispensables pour faire ton métier ?

C’est mieux d’avoir une formation en énergie, c’est beaucoup plus simple pour comprendre les enjeux. Et c’est encore mieux d’avoir eu des formations sur les enjeux climat ! (si toutes les formations pouvaient les intégrer, ça serait quand même idéal…)

Toi

Quelles sont les valeurs les plus importantes pour toi ?

L’éthique, l’écoute et la bienveillance

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite se lancer dans ce métier ou, plus généralement, se reconvertir ?

La curiosité c’est essentiel ! Il faut vraiment avoir les bons ordres de grandeur en tête, et suivre la (riche) actualité. Il faut aussi sortir la tête du guidon en s’intéressant à d’autre enjeux que ceux sur lesquels on travaille.


Merci, Tom !

Et aussi…

Priscille Cadart, Eco-conseillère

Priscille Cadart, Eco-conseillère

Le métier d’éco-conseiller est caractérisé par une approche transversale et multidisciplinaire. Il se décline en général en 3 types d’activités : le conseil, la conduite de projet et l’accompagnement au changement.

Benjamin Métadier, Chargé d’investissement responsable, responsable agriculture & alimentation durable

Benjamin Métadier, Chargé d’investissement responsable, responsable agriculture & alimentation durable

“Je travaille dans une entreprise dont l’activité consiste à permettre à des personnes physiques d’utiliser leur épargne (investir) pour financer des entreprises qui ont un impact positif (social et/ou environnemental) sur la société. Mon métier consiste, entre autres, à analyser des entreprises à impact, et à proposer un instrument financier qui soit adapté à ses besoins.”

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code