Explorer les métiers de la transition écologique et sociale

Noëmie Martin-Pascual

Pour décider quel métier exercer pour soutenir la transition écologique et sociale, encore faut-il le connaître. 

Certains métiers en lien avec les enjeux écologiques et climatiques sont émergents, et encore méconnus. D’autres sont au contraire des métiers déjà répandus mais rarement considérés parce qu’ils souffrent d’une image peu attractive. Une grande quantité de métiers ne sont pas spécifiques à la transition écologique et sociale mais peuvent être mis au service de ces enjeux s’ils sont exercés dans certains secteurs ou environnements. 

Le défi est de sortir du connu et d’ouvrir ses horizons pour explorer la palette très large de métiers compatibles avec la transition. 

Pour cela, de nombreuses ressources et outils existent, dont voici une sélection.

Mais avant de les lister : un disclaimer !

A la lecture de la liste qui suit, vous vous apercevrez sûrement que, lorsqu’on part en exploration des métiers de la transition écologique, on se retrouve souvent avec un panel de métiers “verts”, directement associés à l’environnement mais qui ne contribue finalement pas forcément à relever les défis écologiques et climatiques (par exemple, dans le secteur du traitement des déchets ou des eaux, traiter les déchets ne revient pas à chercher à les réduire ou à les réemployer ou lutter activement contre la pollution qu’ils génèrent). Ou bien, à l’inverse, on se retrouve avec une sélection de métiers un peu en vogue, comme maître-composteur ou gérant de tiers lieu, ou spécifique à un secteur bien identifié de la transition, notamment l’énergie. 

Il y a donc toute une manne de métiers peu visibles, en particulier ceux qu’on appelle “verdissants”, c’est à dire qu’ils ne sont pas directement liés aux enjeux écologiques et climatiques mais qu’ils peuvent être exercés de façon à y contribuer. 

Pour les découvrir, mon conseil serait de ne pas forcément démarrer la réflexion autour d’une reconversion ou une transition professionnelle par le prisme du métier, mais d’explorer auparavant la question des compétences, des enjeux sur lesquels vous souhaitez vous engager, de ce qui vous anime, du type de tâches que vous souhaitez exercer au quotidien…bref, récolter un faisceau d’indices qui vous permettront d’élargir votre exploration des métiers au-delà du critère de “verditude”.

A présent, place aux ressources !  


L’UVED

L’Université Virtuelle Environnement et Développement durable (UVED) propose des ressources pour s’orienter professionnellement, notamment :

  • Un répertoire de métiers de la transition : les métiers sont classés en 20 familles. L’ergonomie du site laisse quelque peu à désirer et les fiches métiers, succinctes, se limitent à quelques lignes de description et une liste de formations adaptées. Le répertoire apporte néanmoins une base intéressante pour approfondir ensuite sa recherche à l’aide de ressources supplémentaires
  • le MOOC À la découverte des métiers de la transition écologique offre, sur 4 semaines, un panorama des métiers et des formations de la transition, classés par secteurs d’activité historiquement liés à la transition écologique (Protection de la nature et biodiversité, Gestion de la forêt, Valorisation des déchets…) et secteurs d’activité fortement impactés par la transition écologique (Architecture et habitat, Urbanisme et aménagement, Espaces verts et paysages…).

2030 Glorieuses

« 2030 Glorieuses », c’est une initiative lancée par Julien Vidal, auteur de « Ça commence par moi » pour mettre en avant les acteurs du monde de demain, par le prisme notamment des métiers.

Le projet comporte plusieurs volets :

  • Un podcast, 2030 Glorieuses, animé par Julien Vidal. Au micro, beaucoup d’entrepreneurs qui oeuvrent pour la transition écologique et sociale dans une multitude de domaines (télécoms, mode, agriculture, numérique, évènementiel…) mais aussi des militants, des artistes, qui racontent leur parcours de vie et leur engagement
  • Une vingtaine de fiches métiers, disponibles gratuitement, pour présenter quelques-uns des métiers exercés par les invités du podcast (épicière zéro déchet, berger urbain, maître-composteur, agricultrice urbaine…) 
  • Un livre, 2030 Glorieuses, tour d’horizon des initiatives inspirantes et de leurs créateurs, rencontrés par Julien Vidal

Une initiative résolument positive et optimiste, pour donner envie d’agir par le pouvoir de l’utopie et inspirer de nouvelles voies professionnelles

Les métiers de la biodiversité

A l’initiative de l’Office Français de la Biodiversité, le portail Des métiers de la biodiversité est là pour  présenter et promouvoir – comme son nom l’indique – les métiers de la biodiversité. 

Au total, une cinquantaine de fiches métiers et une dizaine de fiches fonction classées en 7 catégories (Gestion des espaces, espèces et écosystèmes, Nettoiement des eaux et sols, Production du vivant, Action territoriale et relationnelle, Gestion des connaissances, Communication, valorisation, Administration, support) ainsi que 10 fiches fonctions pour présenter les fonctions hiérarchiques, transversales et réglementaires en lien avec la biodiversité. 

Les fiches métiers sont fournies et précises, tant dans la présentation du métier en lui-même que dans celle des compétences requises, des conditions d’exercice, des perspectives d’évolution, etc

Orientation Environnement

Le site Orientation Environnement dédie une page aux métiers de l’environnement 

La navigation est un peu déstabilisante pour s’y retrouver mais les fiches métiers sont intéressantes, souvent agrémentées de vidéos témoignages, et de liens vers des ressources pour aller plus loin

Emploi Environnement

Le job board Emploi Environnement propose un dictionnaire des métiers de l’environnement, comprenant près de 300 métiers répartis en 12 domaines (Agriculture, Gestion des risques, Hygiène Sécurité Propreté, Cadre de vie, Milieu naturel, Déchets, Multisectoriel, Eau, Sensibilisation, Energies, Sols) et une quarantaine de catégories.

Bien que de précisions inégales, les fiches métiers proposent des descriptions assez complètes des métiers, ainsi que de brèves informations sur les compétences et formations associées. 

France Renov

Le site répertorie 30 fiches pour présenter les métiers de la rénovation énergétique et du bâtiment. Pour chaque métier, un PDF téléchargeable avec une présentation complète de la mission, les compétences associées, les formations requises, et les perspectives d’évolution.

Ecométiers

Le site, à l’initiative de l’APIEU, propose un éventail de fiches métiers réparties en 6 catégories (protection de la nature et gestion des ressources naturelles, aménagement et cadre de vie, prévention et traitement des risques et des pollutions, énergie, santé publique, gestion sociétale).

Le niveau d’information est variable d’une fiche à l’autre.

Onisep and Co

Les acteurs incontournables de l’orientation sont aussi des ressources précieuses pour explorer les métiers de la transition, parce qu’ils apportent souvent un niveau de précision dans l’information élevé. 

La plupart d’entre eux proposent des catégories spécifiques et des zoom sur la thématique environnementale, comme sur l’Onisep et Studyrama 

Et aussi…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code